Le développement des technologies de l’information et de la communication a favorisé l’essor de plusieurs modes d’apprentissage. Vous avez, sûrement, entendu parler du e-learning ou online learning, une méthode de formation à distance et entièrement numérique. Cette approche est une des diverses composantes du blended learning. Derrière ce terme anglais, se cache un mode d’apprentissage combinant l’apprentissage en ligne (e-learning) et le mode classique d’apprentissage en présentiel.

Définition du Blended Learning

Blended learning est constitué de deux mots anglais ; ‘’Blend’’ signifiant mélange et ‘’learning’’ qui signifie apprentissage. Ce terme est traduit en français par apprentissage mixte ou hydrique. En effet, il s’agit d’un mode d’apprentissage associant différents modes de formation. Cette approche combine généralement deux modalités d’apprentissage : l’apprentissage en présentiel et l’apprentissage en ligne. 

blended learning/blended learning définition, blended learning traduction, formation en blended learning, exemple de blended learning
Salle d’apprentissage en ligne d

Avec le blended learning, il y a une formation en présentiel, encadrée par un professeur avec des cours particuliers ou collectifs en face-à-face et des modules dispensés en ligne (des modules ‘’online’’), notamment, des cours via internet, par visioconférence. Contrairement au e-learning, le blended learning n’est pas exclusivement une formation en ligne. Il combine l’approche classique en présentiel avec les outils digitaux pour offrir également un apprentissage de manière numérique. 

Ainsi, la formation est réalisée en présentiel (cours individuels ou collectifs), mais également à distance par le biais de la technologie, avec notamment, des logiciels de visioconférence. L’apprenant peut bénéficier d’une formation, avec des cours classiques dans une salle de formation avant de suivre des modules en ligne ou par visioconférence dans une classe virtuelle. Parfois, l’apprenant débute avec la formation en ligne via une plateforme avant de poursuivre avec les cours en présentiel (formation en face-à-face avec un enseignant). 

Les avantages du blended learning

La flexibilité de la formation 

Le blended learning offre une grande flexibilité qui permet aux apprenants de suivre les cours de formation et d’avancer à leur rythme avec la possibilité d’étudier les modules à leur rythme. Avec ce mode d’apprentissage, l’organisation personnelle est plus souple avec moins de contraintes logistiques pour l’apprenant qui n’a pas besoin de se déplacer constamment. L’apprenant peut alors suivre les cours en ligne ou gérer le temps de formation en fonction de sa disponibilité ou de son emploi du temps. 

Accessibilité facile de la formation et gain de temps

Avec un terminal leur donnant accès à Internet (Smartphone, tablette ou ordinateur), les apprenants ont toujours accès aux formations et n’importe où, même en dehors des salles de formation. Il y a donc un accès aux ressources de formation 24h/ 24. Aussi, l’apprenant peut suivre la formation à distance, il n’est pas obligé de se déplacer. Cela induit un gain de temps considérable. 

Les avantages financiers 

Pour les entreprises, le blended learning permet de réduire considérablement le coût de la formation. Il n’y a pas de local à louer. Les déplacements des formateurs sur les lieux de la formation sont limités.

Du coup, certains coûts sont considérablement réduits, voire supprimés pendant la durée de la formation. Il s’agit notamment des ;

  • frais liés à la restauration, au déplacement des formateurs/apprenants,
  • dépenses liés à l’hébergement et aux honoraires des formateurs.

Le blended learning nécessitant moins d’argent et de temps va permet aux entreprises de faire des économies.

Les inconvénients du blended learning

Les coûts du blended learning

La mise en place du blended learning est associée à une série de coûts. Il s’agit, notamment, des coûts lies au développement des modules en ligne et aux coûts relatifs aux matériels informatiques, aux logiciels et aux applications. Il faudra, également, prévoir les coûts liés à l’achat de matériel informatique, à la configuration et à la maintenance. 

Le blended requiert une connaissance de base en informatique 

Certains apprenants ayant des difficultés dans l’utilisation de certains outils informations peuvent être confrontés à des difficultés au moment de la formation. Cette absence de connaissance de base en informatique peut entraver le bon déroulement de la formation et l’acquisition de nouvelles compétences. Elle peut démotiver l’apprenant qui devient, par ailleurs, réticent à l’égard de l’apprentissage en ligne.