Depuis quelques années, on constate que l’activité des VTC a connu une énorme croissance. Selon les chiffres de l’INSEE, il y aurait plus de 21 000 VTC dans toute la France. D’ailleurs, ce chiffre risque encore d’augmenter, car l’activité reste très rentable. Mais une question se pose : quel est le parcours à suivre pour avoir une carte professionnelle de conducteur VTC ? On vous donne toutes les réponses dans cet article. 

Quelles sont les aptitudes requises ? 

Il faut savoir qu’avoir le statut de conducteur de VTC, vous n’aurez pas besoin d’un diplôme spécifique. En d’autres termes, il est accessible à toutes les personnes qui disposent d’un baccalauréat. Cependant, il y a un test à passer. Ce dernier se porte sur de nombreux aspects de la conduite et de la langue. Il se présente dans la majorité des cas sous forme de QCM (question à choix multiples). Vous devez avoir la moyenne pour espérer passer ce test. A titre d’information, vous devez remplir certaines conditions basiques pour passer cet examen (aptitudes physiques, casier judiciaire vierge, permis de conduire plus de 3 ans …).   

Après cela, il y a aussi une mise en situation du candidat. Par exemple, les examinateurs simulent une course d’un point A à un point B. Ils évalueront l’application dans la pratique des règles de bases. 

Sachez que chaque année, le test devient de plus en plus difficile, c’est pourquoi il est conseillé de suivre une formation pour chauffeur VTC. Ainsi, vous y mettrez toutes les chances de votre côté. 

Qu’est-ce que l’on apprend dans une formation de VTC ?

Dans une formation de VTC, on y apprend de nombreux aspects de ce travail. Vous avez par exemple de choisir entre un statut d’indépendant ou un statut d’employé. Chacun possède ses avantages et ses incontinents. Dans la formation, vous pouvez prendre conscience de ce qui convient le mieux à vos besoins. 

Suivre une formation de VTC permet également de renforcer ces connaissances sur de nombreuses thématiques comme la sécurité routière, la langue anglaise, l’assistance d’une personne en danger, les réflexes en cas de panne mécanique et bien d’autres encore. Avec ces connaissances, ce sera beaucoup plus facile pour vous de passer le test de VTC. Vos chances de réussites seront décuplées si vous suivez la bonne formation.

suivre une formation vtc

Pourquoi devenir un conducteur de VTC ? 

Devenir conducteur de VTC présente plusieurs avantages importants : 

  • Il s’agit d’une activité lucrative : les services de VTC connaissent actuellement une forte croissance. Selon les projections, cela risque encore d’augmenter dans les prochaines années. C’est donc une activité pérenne qui vous assurera un revenu confortable pour un long moment. Avec les bonnes démarches, il est possible de gagner aisément 6000 euros brut par mois. 
  • C’est une activité accessible : devenir chauffeur de VTC reste relativement simple. En effet, il vous suffit juste d’avoir un permis B (au moins trois ans) et un casier judiciaire vierge pour faire le test. 
  • Vous pouvez devenir un conducteur VTC indépendant : vous gagnerez ainsi en liberté d’action, car vous pouvez travailler selon vos envies. Toutefois, assurez-vous d’avoir une bonne voiture.