Le TOSA est un outil d’évaluation et de certification des compétences informatiques et digitales. Beaucoup d’écoles et d’entreprises y font appel pour valider les compétences en bureautique d’élèves, de candidats à des concours, de demandeurs d’emplois ou encore d’employés. Le TOSA concerne les logiciels les plus utilisés et certains langages informatiques. Découvrez tout sur cette certification : fonctionnement, scoring, avantages, utilité…

Qu’est-ce que le TOSA ?

Le TOSA ou Test On Software Applications est un outil d’évaluation et de certification des compétences informatiques professionnelles, lancé en 2011 par Isograd. Cette solution a été premièrement conçue pour les logiciels de bureautiques les plus connus comme Word, Excel, Excel VBA, Acces, PowerPoint et Outlook.

Le TOSA, certification en bureautique
Le TOSA est un outil de certification de compétences informatiques.

2 ans après son développement, le TOSA devient aussi un outil d’évaluation des compétences en langage de programmation comme HTML5, CSS3, PHP, Java ou encore C#… Il est également possible de déterminer les compétences digitales en DigComp ou en Adobe Creative Cloud à partir de ce standard d’évaluation.

Le TOSA fait partie des certifications de la catégorie C de la CNCP. C’est la certification bureautique acceptée de tous, établissements d’enseignement supérieur et entreprises, pour lever toute ambiguïté au sujet des compétences informatiques d’un individu. Il influence l’insertion professionnelle et aide à évoluer dans le monde du travail, quel que soit le secteur d’activité.

Comment fonctionne la certification en bureautique TOSA ?

Le TOSA possède une base de données de plus de 200 questions pour chaque logiciel ou langage informatique. L’outil recherche quelques-unes de ces questions pour les poser au participant qui fait le test.

Il ne s’agit pas d’un simple tirage au sort, chaque interrogation dépend de la réponse précédemment fournie par l’utilisateur évalué. L’évolution des questions est alors pertinente et l’évaluation permet réellement de déceler votre positionnement en fonction de votre connaissance de tous les aspects du logiciel.

Une fois votre niveau en informatique détecté, vous pouvez l’améliorer en suivant une préparation au TOSA. Pour obtenir le certificat, vous passez une épreuve dans un centre agréé ou sur une plateforme en ligne. Votre niveau sera ensuite présenté sous forme de scoring scientifique connu de tous.

Si vous optez pour le test en ligne, vous vous servez d’un navigateur spécialisé hautement sécurisé et surveillé qui autorise uniquement la plateforme de l’évaluation. Le test sera enregistré en intégralité pour être ensuite analysé par un expert de Software Secure.

Comment se déroule l’évaluation TOSA bureautique ?

Que vous décidiez de vous rendre dans un centre de formation agréé ou de passer le test en ligne, le principe de l’évaluation TOSA reste le même. Vous avez 60 minutes au plus pour répondre à une série de 35 questions. L’outil détermine automatiquement votre niveau pour établir la difficulté des questions qui vont être enchaînées.

Vous pouvez tomber sur des questions ouvertes, des QCM, des textes, des vidéos ou encore des captures d’écran. Vous donnez votre réponse en fonction de la forme de la question posée. Selon le cas, plusieurs options de réponses sont envisageables, en l’occurrence :

  • Répondre ouvertement ;
  • Sélectionner une réponse parmi les choix de réponses ;
  • Faire un glisser/déposer ;
  • Démontrer la manipulation du logiciel ;
  • Classer des éléments ;
  • Relier des éléments…

L’objectif du TOSA est d’évaluer votre maîtrise des fonctionnalités du logiciel afin que l’outil certifie votre niveau. Le résultat est tout de suite consultable. Cependant, vous devez patienter 5 jours pour avoir votre  certificat TOSA, le temps pour les équipes organisatrices de procéder à certaines vérifications à propos du déroulement du test.

Vous recevrez votre TOSA par mail. Sur ce certificat, votre positionnement de débutant à expert sera clairement affiché sous forme de score compris entre 1 et 1000. Votre certification en bureautique TOSA est valide pendant 2 ans après sa délivrance. Vous devez alors repasser le test pour être positionné à nouveau si vos compétences s’améliorent.

Le TOSA, certification en bureautique
Tableau récapitulatif du déroulement des tests TOSA.

Que signifie chaque score ?

  • Le score initial de 1 à 350 points : le participant ne maîtrise pas les fonctionnalités de base du logiciel et aurait du mal à s’en servir correctement sur le plan professionnel ;
  • Le score basique de 350 à 550 points : le participant a une bonne connaissance des fonctionnalités de base du logiciel lui permettant de réaliser des tâches simples ;
  • Le score opérationnel de 550 à 725 points : le participant maîtrise les principales fonctionnalités du logiciel et s’en sert efficacement pour réaliser des tâches personnelles et professionnelles ;
  •  Le score avancé de 725 à 875 points : le participant maîtrise parfaitement le logiciel au point d’utiliser sans contrainte toutes ses fonctionnalités avancées ;
  • Le score expert de 875 à 1000 points : le participant maîtrise parfaitement le logiciel, toutes ses fonctionnalités et toutes les méthodes qui lui font parvenir à ses fins sans la moindre difficulté.

En quoi le TOSA est-il utile ?

La certification en bureautique TOSA a de multiples avantages surtout au niveau de l’intégration professionnelle. Elle permet au recruteur d’évaluer rapidement et avec précision les compétences du postulant. Le TOSA sert alors à valoriser vos compétences lors de votre candidature en mentionnant votre score de positionnement sur votre CV.

Beaucoup d’entreprises s’en servent aussi pour évaluer les compétences bureautiques de leurs salariés afin de déterminer la nécessité ou non d’une formation. C’est particulièrement intéressant au cas où les nouveaux projets de l’entreprise requièrent la maîtrise de nouveaux logiciels.

En plus d’attester les compétences attendues en entreprise, le TOSA trouve aussi son utilité auprès des établissements d’enseignement. Il est plus pratique de connaître au préalable le niveau des connaissances d’un étudiant sur un outil numérique donné afin d’orienter sa formation. Quelle que soit l’orientation de l’étudiant, c’est toujours dans son intérêt de savoir utiliser Word, Excel et PowerPoint pour ses études et son futur emploi.

Quels sont alors les atouts de la certification bureautique TOSA ?

Les atouts de la certification bureautique TOSA sont nombreux. Premièrement, le test est adaptatif, c’est-à-dire que deux candidats de niveaux différents ne passeraient pas le même test. Ce qui assure la pertinence des résultats obtenus. Deuxième atout du TOSA, le résultat sous forme de scoring scientifique est très facile à interpréter et apporte plus de précision lors d’u processus de recrutement.

Le test est également complet avec les questions de manipulation réelle de l’outil en question. En plus, l’évaluation de la maîtrise des fonctionnalités du logiciel se fait rapidement et sans grande difficulté grâce aux QCM ergonomiques.

Qu’en est-il de la validité de votre certification bureautique TOSA ?

La certification bureautique TOSA atteste vos compétences et vous aide à positionner facilement votre niveau. Les informations mentionnées sur votre certificat TOSA indiquent :

  • L’année où vous avez passé le test d’évaluation ;
  • Le nom et la version du logiciel sur lequel vos compétences ont été évaluées ;
  • Votre score TOSA sur 1000 points ;
  • Le niveau correspondant à ce score.
Le TOSA, certification en bureautique
La certification TOSA a une validité de 3 ans.

Pour écrire ces informations sur votre CV, vous pouvez utiliser par exemple la mention officielle suivante : TOSA® [Nom du logiciel] [Version] : [Score] / 1000 (Niveau). Vous avez alors 3 ans pour utiliser votre certification TOSA. La logique veut que votre expérience avec le logiciel vous fasse monter en compétence durant cette période. Un nouveau test TOSA pourrait alors être plus intéressant pour obtenir un nouveau score.

Quels sont les différents types de TOSA existants ?

Le TOSA des logiciels de bureautique

Cette certification bureautique, parfois appelée TOSA Desktop est la plus utilisée sur le plan professionnel. Elle répond à la demande des recruteurs dans divers secteurs d’activités. C’est un standard d’évaluation international servant à déterminer le niveau de compétences en Microsoft Office et en LibreOffice.

Le candidat répond alors à des questions ouvertes et QCM sur Word, Excel, Access, PowerPoint, Outlook, VBA, calc, Writer, Impress. Il est également amené à procéder à des manipulations réelles de ces logiciels de bureautique.

Le TOSA des compétences digitales

Il s’agit d’un standard d’évaluation et de certification déterminant le niveau du candidat sur ses compétences numériques. Le test TOSA digital est basé sur les compétences établies dans le référentiel DigComp mis en place par l’Union Européenne.

Le candidat répond à des questions ouvertes et QCM sur des systèmes d’exploitation, des applications et des outils multimédia tels que Photoshop, InDesign, Illustrator… L’évaluation inclut aussi des activités interactives et des manipulations réelles des outils numériques.

Le TOSA Code

Le TOSA Code est le standard d’évaluation et de certification des compétences techniques d’un développeur informatique. Le participant est amené à écrire et à exécuter le code avec les langages de programmation PHP, SQL, Java, C#, HTML5/CSS/Javascript.

TOSA Code pioche dans sa base des exercices parmi des dizaines disponibles dans chaque langage. Le candidat passe alors un test dont le niveau de difficulté répond à ses attentes. Il n’est pas rare que les évaluations TOSA Code réunissent plusieurs candidats qui seront alors amenés à faire des chalenges d’algorithme. 

Le TOSA bureautique est-il pour quel métier ?

La certification bureautique TOSA atteste les compétences numériques qui sont alors utiles dans tous les secteurs d’activités. Elle est indispensable que vous travailliez à votre compte ou en tant que salarié. Entreprise de vente, cabinet d’avocat, bureau d’études, agences publicitaires, entreprise d’art… Tous les domaines requièrent au moins un minimum de connaissance en bureautique : calcul avec Excel, présentation sous Word ou sur PowerPoint…