Le BTS est un diplôme obtenu après un cycle court de deux ans. Il est privilégié par les jeunes en quête d’une formation professionnalisante. Cette formule se révèle intéressante à de nombreux égards. En plus d’obtenir un diplôme, l’étudiant gagne en expérience et en pratique. Cela est d’autant plus vrai avec le BTS en alternance. Découvrez toutes les informations à connaître sur ce cursus.

Qu’est-ce que le BTS en alternance ?

Cette formation vous donne la possibilité d’étudier et de travailler en même temps. À noter que vous êtes affecté à un travail qui correspond précisément à vos études et à vos aspirations professionnelles. À la fin du cursus, vous obtenez donc le diplôme du BTS (Brevet de Technicien Supérieur), équivalent à un niveau Bac+2, tout en justifiant d’une première expérience professionnelle.

Tout savoir sur le BTS en alternance
Le BTS en alternance permet d’étudier et de travailler en même temps.

Quelles sont les conditions d’accès ?

Le BTS est accessible à toute personne âgée entre 16 à 29 ans révolus ayant un Bac (professionnel, technologique, général) ou titulaire d’un titre ou diplôme classé dans le RNCP ou Répertoire National des Certifications Professionnelles) au niveau IV.

À noter toutefois que les candidats plus de 30 ans sont admissibles au programme si elles répondent à des conditions spécifiques que voici : en situation d’handicap, pratiquant un sport de haut niveau, ayant un projet de créer ou de reprendre une entreprise.

Pour s’inscrire, il faut préparer un certain nombre de documents, en l’occurrence les dossiers scolaires, un CV et une lettre de motivation. En général, la sélection inclut l’étude des dossiers de candidature et un entretien. Cependant, certains établissements font passer un test écrit aux candidats.

Les lieux de formation

La formation se déroule en école et en entreprise.

Vous pouvez suivre les cours théoriques auprès des établissements suivants :

  • Les centres de formation d’apprentis (CFA) ;
  • Les lycées publics et privés sous-contrat et hors-contrat ;
  • Les centres de formation professionnelle continue ;
  • Les établissements spécialisés ;
  • Les établissements d’enseignement à distance.

La formation pratique peut se dérouler auprès des entités ci-après :

  • Les entreprises du secteur privé ;
  • Les associations ;
  • Les entreprises de travail temporaire ;
  • Les entreprises du secteur public non industriel et non commercial.

Dans tous les cas, la formation pratique doit commencer trois mois après le début des cours théoriques. Par ailleurs, l’établissement d’enseignement peut vous soumettre une liste d’entreprises pour la pratique.

Quel est le coût de la formation ?

L’étudiant ne paie rien pour suivre un BTS en alternance, hormis les éventuels outils pédagogiques utiles dans le cadre de la formation. Au niveau de la formation théorique, les coûts sont couverts par les collectivités et par la taxe d’apprentissage que les entreprises paient tous les ans.

Quant à la formation pratique, ses coûts sont totalement supportés par les entreprises d’accueil. À noter que ces derniers bénéficient, de leur côté, d’aides fiscales. Concrètement, les avantages se trouvent au niveau des taxes d’apprentissage ou encore des frais de stages déductibles.

L’étudiant peut même prétendre à une rémunération : l’alternant bénéficie du statut de salarié au sein de l’entreprise qui l’accueille. Les stages effectués dans le cadre d’un BTS en alternance sont bel et bien rémunérés.

Le rythme travail/école

La formation dure en moyenne deux à trois ans. Tout au long de cette formation, le temps de l’étudiant est partagé entre cours théorique dans un établissement d’enseignement et cours pratique dans une entreprise.

L’emploi du temps est élaboré en fonction du parcours suivi et de l’organisation de l’école. Toutefois la plupart d’entre eux opte pour trois jours de formation théorique et deux jours de formation pratique par semaine ; ou une semaine entière en entreprise tous les mois. Peu importe le cycle adopté, le temps requis est de 35 heures de formation (théorique et/ou pratique) hebdomadaires.

Le contrat : apprentissage ou professionnalisation ?

Le contrat de travail est signé par trois parties : l’étudiant, l’entreprise et l’établissement. Il en existe deux types dans le cadre d’un diplôme en alternance : professionnalisation et apprentissage. À noter qu’il revient à l’entreprise de décider lequel des deux il va faire signer aux étudiants.

Tout savoir sur le BTS en alternance
Un contrat d’apprentissage convient mieux pour un BTS en alternance.

Cela dit, c’est le contrat d’apprentissage convient le mieux pour une formation diplômante telle que le BTS. L’une des principales raisons est le fait que le temps en formation théorique peut excéder le temps en formation pratique dans un contrat d’apprentissage. La situation est inversée pour un contrat de professionnalisation.

Quoi qu’il en soit, le contrat est toujours de type CDD ou Contrat à Durée Déterminée et sa durée oscille généralement entre six mois à deux ans, avec une période d’essai de deux mois. L’étudiant est aussi suivi par un tuteur tout au long de sa formation en entreprise. Ce dernier joue le rôle d’encadreur et de médiateur entre les trois parties. Une fois le contrat signé, l’étudiant devient officiellement un employé de l’entreprise et jouit les mêmes droits et les mêmes avantages que les autres salariés.

À noter que le contrat doit être enregistré auprès de la Chambre de métiers et de l’artisanat ou de la chambre de Commerce et d’Industrie.

Point sur les droits de l’étudiant

La rémunération

Disposant du statut de salarié, les apprentis sont rémunérés en bonne et due forme. Le salaire peut aller jusqu’à 100 % du SMIC. Le montant dépend de l’âge de l’étudiant et de son niveau d’études en ce qui concerne le contrat d’apprentissage. Tandis qu’en contrat de professionnalisation, elle dépend de l’âge uniquement.

Voici le salaire brut mensuel pour les alternants suivant la formation diplômante BTS selon le type de contrat :

  • Contrat d’apprentissage

Apprentis âgés de 16 à 17 ans : 27, 39 et 55 % du SMIC, respectivement pour la 1ère année, la 2ème année et la 3ème année
Apprentis âgés de 18 à 20 ans : 43, 51 et 67 % du SMIC respectivement pour la 1ère année, la 2ème année et la 3ème année
Apprentis âgés de 21 à 25 ans : 53, 61 et 78 % du SMIC respectivement pour la 1ère année, la 2ème année et la 3ème année
Apprentis âgés plus de 25 ans : 100 % du SMIC

  • Contrat de professionnalisation

Apprentis âgés de 16 à 20 ans : 65 % du SMIC
Apprentis âgés de 21 à 25 ans : 80 % du SMIC
Apprentis âgés de Plus de 25 ans : 100 % du SMIC

En tant qu’alternant, vous avez aussi droit aux congés payés de 5 semaines, des primes, du treizième mois, les frais de transport ou encore la mutuelle santé.

Aides financières

Il est intéressant de noter qu’un étudiant suivant un cursus de BTS en alternance a droit à diverses aides financières, notamment les suivantes :

  • Aide au permis de conduire

Les jeunes apprentis entre 16 à 18 ans reçoivent une somme de 500 euros pour leurs cours de conduite et l’obtention du permis de conduire.

  • Aides au logement

Les apprentis ont droit à l’Aide Personnalisée au Logement (APL) s’ils répondent aux critères exigés. Ils ont aussi la possibilité de recevoir l’aide Mobili-Jeune – une allocation maximum de 100 euros par mois. Il y a aussi l’aide Loca-Pass pour les étudiants qui ont des difficultés à trouver un toit.

  • Aides régionales

Le conseil régional couvre une partie les frais de déplacement de l’étudiant pour le travail et l’école. Il vient aussi en aide pour le paiement des outils pédagogiques indispensables à la formation. Pour en bénéficier, il faut déposer une requête auprès du conseil régional.

Carte d’étudiant

Une carte d’étudiant des métiers ou une carte d’apprenti est remise aux alternants. C’est un document qui leur permet de profiter de certains privilèges, dont des réductions pour des activités culturelles, sportives ou interactives, pour le logement ou encore les transports.

Tout savoir sur le BTS en alternance
La personne qui suit une formation BTS en alternance jouit d’une carte étudiant.

Les avantages et les limites du BTS en alternance

Les avantages de cette formation

  • Travail en accord avec les études suivies
  • Formation plus enrichissante que les stages
  • Statut de salarié dans l’entreprise
  • Formation pratique en entreprise rémunérée mensuellement
  • Formation théorique entièrement financée
  • Carte étudiant des métiers à disposition
  • Facilité à trouver du travail après l’obtention du diplôme
  • Point positif pour le CV
  • Possibilité d’être embauché par l’entreprise d’accueil à la fin des études
  • Élargissement du réseau professionnel
  • Apprentissage de l’autonomie
  • Éligibilité à des aides financières

Les limites du cursus

  • Agenda surchargé
  • Absence de vacances scolaires

Les filières envisageables pour un BTS en alternance

Voici quelques filières envisageables pour les personnes désireuses de suivre une formation BTS en alternance :

  • Négociation et digitalisation de la relation client
  • Management Commercial Opérationnel
  • Communication
  • Assistant de manager
  • Aéronautique
  • Banque
  • Assurance
  • Commerce International
  • Informatique
  • Tourisme
  • Hôtellerie Restauration
  • Transport et prestations logistiques
  • Notariat
  • Professions Immobilières
  • Design d’espace
  • Technico-commercial
  • Notariat
  • Métiers de la Coiffure
  • Métiers de la Mode
  • Métiers de l’Esthétique Cosmétique Parfumerie
  • Électrotechnique
  • Systèmes numériques

Que faire après un BTS en alternance ?

Deux éventualités se présentent pour les jeunes diplômés : soit ils intègrent tout de suite le monde du travail – avec une forte possibilité d’être embauché par l’entreprise d’accueil dans le cadre du BTS en alternance, soit ils continuent leurs études.

Pour ceux qui choisissent de poursuivre les études, ils peuvent soit intégrer l’université pour obtenir une licence professionnelle ou générale soit intégrer un institut privé en vue d’un bachelor.